Le bilan psychomoteur

      

            Le bilan psychomoteur se déroule en trois phases :

1. L’entretien


Cette phase sert à recueillir toutes les informations concernant les difficultés de la personne ainsi que son histoire. Le psychomotricien tente d'appréhender la situation globale ainsi que le contexte environnemental.

2. Le bilan psychomoteur


A travers des questions ou des exercices appropriés, le psychomotricien observe la façon dont l’individu connaît son corps, sait l’utiliser et interagit avec son environnement.
Les compétences psychomotrices sont évaluées et considérées selon l’âge du patient. Cela donne une image à la fois globale et précise de son niveau psychomoteur à un instant T.

3. La restitution


Le psychomotricien explique les résultats au patient ou à ses parents lorsqu’il s’agit d’un enfant. Cela permet de mieux définir ce qui doit être travaillé ainsi que de mieux comprendre le rôle du psychomotricien.
Le projet thérapeutique est alors réalisé
, et le travail peut commencer.


       Le bilan psychomoteur peut également servir à rassurer en relativisant une difficulté passagère, ou orienter vers un thérapeute plus approprié.


        L'ensemble des observations est rédigé sous forme d’un compte rendu dont un exemplaire est pour le patient, et une copie est adressée au médecin prescripteur ainsi qu’aux autres thérapeutes qui suivent l’enfant lorsque c’est le cas.
Cela permet, en plus de contacts téléphoniques, de favoriser le travail d'équipe, la cohérence des stratégies de rééducation, et au final l'efficacité.