Les indications

Le bébé ou le jeune enfant
_________________________________________________

  • présentant un retard dans ses acquisitions posturales (station assise, debout, …) ou motrices (marche, préhension…)
  • dont les parents s’interrogent sur un aspect de son développement ou de son comportement

L’enfant
_________________________________________________

  • qui présente des difficultés scolaires (écriture, attention, concentration, comportement…)
  • qui se montre agité, remuant, qui « ne tient pas en place », agressif…
  • ou au contraire « qu’on n’entend pas », en retrait, inhibé, lent…
  • qui manque de confiance en lui, qui a peur de ne pas réussir, « je n’y arriverai pas… », « je suis nul(le) »…
  • qui est maladroit, pataud, se cogne souvent
  • qui est « tête en l’air », a des difficultés d’attention et de concentration, qui se montre peu autonome : « on doit être toujours derrière lui »…
  • qui présente une précocité intellectuelle
  • qui présente des troubles de type dyspraxique

Toute personne (enfant, adolescent ou adulte)
__________________________________________________

  • qui présente des troubles de la latéralité, de l’organisation spatiale et/ou temporelle…
  • présentant des troubles tonico-émotionnels (tics, bégaiement…)
  • stressée, déprimée ou rencontrant des difficultés à s'adapter dans sa vie de tous les jours.

La personne atteinte d’une pathologie précise (handicap moteur, sensoriel, intellectuel…)
__________________________________________________

 

La personne âgée
__________________________________________________